Les Mannequins

Les mannequins, ou roi de paille, de carnaval sont les figures représentatives des malheurs arrivés durant l'année précédente ou encore représentants des personnalités publiques sujètent à controverse ou critiques ; les événements et personnes à bannir de la société.
Traditionnellement, le roi c'est Pailhasse et, depuis le XVIe siècle, date à laquelle l'utilisation de "l'épouvantail" se généralise, Pailhasse est le seul et unique mannequin suspendu.
Simple mannequin de paille fabriqué avec les "moyens du bord", il a pût prendre différents aspects : habits usés disponibles, manquement dans les accessoires...
L. BOUDE, le représente, à la terrasse du café PONS, en 1927, tenant dans les mains des outils ? (voir page DIVERS)
En 1920, première représentation de 2 mannequins nommés QUIQUOU pour le Pailhasse et QUIQUETTE pour le Blanc.
Le mannequin du Blanc disparaît puis réapparaît en 1963 sous le nom de Erméniars, puis en 1975, date à laquelle il est définitivement adopté.
En 2012, le Blanc ne porte sur sa pancarte que le dessin d'un oeil et non pas un nom. Ceci pour rappeler qu'il n'est là que pour rendre le nom du Pailhasse plus explicite et que le roi, c'est Pailhasse et lui tout seul.
Mais le Blanc étant aujourd'hui un élément qui fait partie intégrante des Cendres, ça place est acquise à coté de Pailhasse.

La liste suivante présente d'énormes vides (noms et/ou année), toutes les infos pouvant m'aider à les combler seront les bienvenues.

De même pour les pépettes suivantes si quelqu'un a des infos complémentaires, merci de me les communiquer pour continuer à compléter la liste.
Blanc PATCHES (Pailhasse, année ?)
Blanc TRISTA MINA (Pailhasse, année ?)
Pailhasse COUPA GUEULA (Blanc, année ?)
Pailhasse DOUTA (Blanc, année ?)
Pailhasse TROMPAIRE (Blanc, année ?)

Année, Pailhasse, Blanc...

-1906 ou 1907 le PAILHASSE BOITEUX Georges CLEMENCEAU et sa politique agricole hasardeuse.
-1911 TRACASSIÈ Celui qui fait du tracas.
-1919 LOU KAIZER L'empereur GUILLAUME II.
-1920 QUIQUOU / QUIQUETTE En rapport aux ESTIENOU et ESTIENNETTE de PEZENAS.
-1930 SANS QUIOT "Sans Argent" désigne les membre du gouvernement responsables de la chute des cours du vin.
-1938 BOURRACOURT "Le Chétif" considéré comme le responsable d'une gelée tardive qui a contrarié la production du vin.
-1951 COURTET En rapport à la courte durée de la période carnavalesque de cette année.
-1963 PAILHAS / ERMENIARS Suite à la création du groupe carnavalesque (mannequin Pailhas dérobé le dernier jour de Carnaval).
-1966 SECADA "Sêcheresse"
-1967 RASTACOERE Pour un secrétaire de la mairie.
-1968 COULADAS Pour le journal "Le COULAZOU".
-1969 AGUA QUIEN puis SANS UN.
-1970 GRIPPA La grippe qui a sévit l'année précédente.
-1971 RENIAT "Le Renié" en référence au désintérêt de 1970.
-1972 RENOUBEL "Le Renouveau".
-1973 CRITIQUAT "Le Critiqué" mention entre les tenants de la tradition et les opposants.
-1974 PETROLAIDE La crise de l'energie qui traverse le pays.
-1975 MAUCOUNTENT / SANS UN "Mécontent" et "Sans Argent" (LOU MEDAILLAT suggéré pour Pailhasse en référence à un membre du comité des fêtes).
-1976 POUBELLA / TAXA Les taxes sur les ordures ménagères.
-1977 MARI PEU puis DEGRINGOLES / MAU BARRAT puis MAOU ATCHEDAT "Mauvais Poil" puis "Dégringole", "Mal Barré" puis "Mal aidé".
-1978 PYLOUNAT / HAUTE TENSIOUN "pylône" et "haute tension".
-1982 BALLONAS / JOGAIRE "Joueur de Ballon(s)".
-1984 ESCANAIRE / PETARAS.
-1987 VOL TOT GARDAR / ?.
-1993 AMUSA-TE / ?.
-1994 MARCA MAOU / SE PASSECHAT.
-1995 PAGAT L'AIGUAT / DERNIE CROUSTET.
-1996 FASEZT CAGA / ?.
-1998 MANTAPAT / SIEIL FOUTEUT.
-1999 SAQUECHAT / ?. "Celui qui Secoue, Bouscule"
-2000 AGGLOMERATION / PAGARAS.
-2001 MILLENAIRE / ELECTIOUN.
-2002 NIAPROU / OUSTAL.
-2003 ARRIVARA PAS / ARRIVARA.
-2004 BASTIDE / TANDEMARGAT pour "Georges Bastide" en rapport à l'école laïque.
-2005 ESCOBILHAS / PATISSEM Les taxes sur les ordures ménagères.
-2006 MARCELIN / REVISCOLA-TE "Marcelin" celui qui s'est opposé en 1907 à la politique de Clémenceau.
-2007 PROUMESSAS / MESSOURGAS "Promesses" et "Mensonges".
-2008 PACHACA / TOCAMANETAS "Magouille" et "touche les Mains" en rapport aux futures élections communales.
-2009 PANURGE / BARRA LA "Panurge" et "Tais-toi".
-2010 AFAMAT / PECAIRE "l'Affamé" et "Peuchère".
-2011 BRACEJAIRE / PIPAIRE "Celui qui brasse de l'air" et "celui qui gobe tout".
-2012 ESPINCHAIRE / -- "Le lorgneur".
-2013 WWW.DEGUN! / PAS.RES.COM? "www.Personne!" et "Rien.com?".
-2014 LENGA de PELHA / TAISA-TE "Langue de peille" et "Tais-toi".
-2015 ENAIGAT / BETON "l'Ennoyé" et "Béton" suite aux précipitations et crues records.
-2016 JAN-FOUTRE / I A PAS UN CAT "En souvenir de Carnaval et du 14 juillet 2015".
-2017 ABORDIT / VILATGE "Corrompu" et "Village".
-2018 PROMESSAS / PARACHUTAIRES "Promesses" et "Parachuteurs".

"Les Mannequins"
Par RICESCO 2010

Le Fougasset

La fête dure plusieurs semaines, elle débute à l'EPIPHANIE et dure jusqu'au MERCREDI des CENDRES, aprés les JOURS-GRAS de Carnaval. Sa longueur dépend de la LUNE PASCALE.
Carnaval fini au Mardi-Gras et Pailhasse à lieu le Mercredi des Cendres hors Carnaval.
La sortie du Pailhasse qu'accompagne un cortège de masques, ouvert par un jeune homme portant redingote, gibus et canne à pommeau d'argent. Pailhasse est installé sur un tonneau de vin. Deux chevaux, un noir et un blanc, le tire au travers des rues. Durant le trajet, les masques organisent une quette dans les rues du village: le SAC appelé aujourd'hui le FOUGASSET.
Cette description date de quelques décennies en arrière.
Après une période d'anarchie, depuis quelques années, les fifres, hautbois et tambours, et autres instruments de musique, sont de nouveau de sortie, ainsi que les déguisements et les camisoles blanches traditionnelles: de nouveau au service de Pailhasse!

PLATANES a rejoint BRACEJAIRE et PIPAIRE en 2011

Le bal des Pailhasses

Durant le bal masqué du MARDI-GRAS, les Pailhasses considérés comme les défenseurs de la commune, et les Blancs représentants les Aumelassiens, entrent dans la salle, aux accents de BRANLE.
"Ils forment une ronde, et, à l'arrêt de la musique, les Blancs se jêtent sur leurs adversaires, les bousculent et, les tirants par les pieds, les traînent sur le sol.
Le Mercredi, les Pailhasses vengeront leur honneur."
Les Pailhasses et les Blancs miment le récit de "la véritable origine des Pailhasses" (intitulé de la légende). Durant le bal masqué, l'attaque des Aumelassiens et des maseliers sur les bûcherons de Cournonterral et, le Mercredi des Cendres la revanche des Pailhasses.
Autrefois le bal des Pailhasses se déroulait le soir du Mardi-Gras puis le Dimanche-Gras jusqu'aux années 90; aujourd'hui le Samedi précédant les Pailhasses.
De l'Epiphanie au Mardi-Gras, un bal était organisé tous les samedi et tous les soirs des jours Gras. Puis un seul autorisé par la préfecture par un arrêt en 1947.

L'Echelle

L'Echelle n'est pas, à proprement parler, partie intégrante des Pailhasses. ce n'est qu'un reste de divers us de Carnaval.
Le PISSADOU (nom originel de l'échelle en rapport au Pissadou des jeunes mariès) fait son apparition au Carnaval de Cournonterral vers la toute fin du XIXe siècle, disparaît puis réapparais par intermittence.
Contrairement aux Pailhasses, l'Echelle n'est pas exclusive à Cournonterral.

Le visage enfariné, un bonnet de nuit sur la tête, au travers des barreaux d'une échelle dont le périmètre est couvert par un drap blanc jusqu'au sol.
Le collectif est déplacé par des garçons qui circulent par petits pas rapides. Un, ou plusieurs acolytes, avec un pot de chambre aux bords enduits de chocolat fondu, leur fait boire à la louche la mixture, mélange de vin blanc et de biscuits secs.

La mixture est recrachée sur les spectateurs, puis les lanceurs traversent la foule en jetant les résidus de la mouture de céréale : le son (lou BREIL).
Autrefois les participants à l'Echelle se retrouvaient le lendemain EN PAILHASSES ET EN BLANCS, aujourd'hui voir l'échelle s'immiscer dés le défilé au Mercredi des Cendres est un non-sens.
Si, à Cournonterral, l'on appelle le Mercredi des Cendres : "les Pailhasses", c'est parce-que c'est la gloire au Pailhasse et non à l'anarchie!
Il serait temps que chacun se remette à sa place!

Histoire Haut de page Lou Tchour
Histoire Haut de page Les Cendres